Imprimer

Explication [Charh] Al 'Aquîda Al-Wassitiya...(11)

Écrit par Med Tchalabi. Publié dans Al 'Aqîda Al-Wassitiya

Explication [Charh] : suite... :


-> « Croire au Destin bon ou mauvais... »

Le musulman à la ferme conviction que tout bien et tout mal ne se réalisent que suivant le destin et le décret d’Allah. Allah a écrit le destin de toute chose cinquante mille ans avant la création des cieux et de la terre. IL a écrit tout cela dans la Table bien gardée – al-Lawh al-Mahfud , c’est le Livre, dans lequel, IL n’a strictement rien omis ; concernant tout ce qui est passé, qui advient, et qui surviendra, jusqu’à la fin des temps.

Il est rapporté dans le Sahih de Muslim, d’après Abdoullah Ibn Amr Ibn Al-As –qu’Allah l’agrée- qu’il dit : « J’ai entendu le Messager d’Allah –Paix et bénédictions d'Allah sur lui - dire : Allah a écrit les mesures décrétées de chacune des créatures avant la création des cieux et de la terre de cinquante mille ans ».

Allah -Exalté soit-Il - a dit : { Ne sais-tu pas qu’Allah sait ce qu’il y a dans le ciel et sur la terre ? Tout cela est dans un livre et cela est pour Allah bien facile } [sourate 22 verset 70] - ALLAH sait tout, dans l’ensemble et dans les détails, depuis toujours et jusqu’à l’éternité.

-> « Y croire dans son bien et dans son mal » :

Dire que le destin comporte du bien est une chose claire qui n’a pas besoin d’explication. Par contre, le mal que comprend le décret d’Allah est un mal que font les créatures et qui n’est pas un mal qu’Allah fait. Allah a crée le bien et l’a fait alors qu’IL a crée le mal mais se sont les créatures qu’ils l’accomplissent. Et le mal qu’IL créa comporte plus de bien que de mal car IL l’a crée pour une grande sagesse. Le mal est mauvais par rapport aux créatures qu’ils l’ont accompli car les actions d’Allah ne contiennent aucun mal et Il n’a pas crée le mal pour le mal. Tous Ses actes sont du bien et de la sagesse mais le mal se trouve chez les créatures. Le Prophète –qu’Allah prie sur lui et le salut- a dit : « Le bien est dans Ta Main et le mal n’est pas de Toi » [Authentique, rapporté par Mouslim].

Donc le mal ne peut se rapporter à Allah du fait de Sa parfaite miséricorde, car IL a ordonné le bien et mis en garde contre le mal. Mais, comme nous l’avons dit plus haut, la création du mal relève de Sa sagesse. On trouve par exemple dans les choses qui ont été crées et dans les créatures beaucoup de mal comme les serpents, les scorpions, les bêtes féroces, les maladies, la pauvreté, la sécheresse et beaucoup d’autres choses similaires. L’être humain repousse et s’éloigne de toutes ces choses car ils ne les aiment pas parce qu’elles ne lui conviennent pas car cela paraît pour lui que du mal. On trouve également les péchés, la mécréance, la perversité, le meurtre et beaucoup d’autres choses de ce genre, et tout cela est du mal ; mais lorsqu’on rattache toutes ces choses à Allah, nous disons que cela est du bien car IL décréta tous cela pour une immense sagesse que « la connaît celui qui la connaît et l’ignore celui qui l’ignore ».

Sachons aussi, qu’un mal peut être un mal d’un côté et un bien d’un autre côté et il peut-être un mal pour une personne et un bien pour une autre personne. Prenons comme exemple une personne qui commet la fornication en étant mariée; cette personne doit être lapidée jusqu’à la mort et la personne célibataire (qui ne sait jamais mariée) qui commet ce péché doit être fouettée 1oo coups et exclue du pays ou elle a forniqué pendant une année ou emprisonnée. Cela paraît apparemment comme un grand mal pour le pécheur, mais en réalité c’est un grand bien car c’est une expiation pour lui et appliquer sur lui la sentence d’Allah revient à le purifier totalement de son péché, comme il aura également très peur et ne cherchera plus à approcher ce péché. De meme que c’est un bien pour les autres qui s’éloigneront aussi du péché par peur. La preuve est que durant la période médinoise qui dura 10 ans, il n'y'eut que 5 ou 6 cas de fornication !

Parmi les choses qu’Allah créa dans l’univers, il y a la maladie. Elle est un mal pour celui qui la subit mais en réalité, elle est un bien puisqu’elle expie les péchés du malade, car parfois la demande de pardon –istighfar- et le repentir –at-tawba- de certaines gens ne sont pas acceptés, à cause du manque de sincérité par exemple, alors que la maladie a cette faveur de leur annuler leurs péchés. Et on ne connaît la valeur d’une chose que par son contraire, ainsi la maladie nous permet de connaître le bienfait de la santé et ses merites.

Sheikh Al Islam Ibn Taymiya – qu’Allah le couvre de Sa miséricorde a dit : on ne doit évoquer le mal que sous 3 angles :

1- Du point de vue général ; { Allah est Le Créateur de toute chose }, en ce sens donc le mal fait partie de la création d’Allah.
2- Du mal des créatures ; { Dis : je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante, contre le mal de Ses créatures } donc Allah a crée le mal mais se sont les créatures qu’ils l’accomplissent.
3- En n'attribuant pas le mal à Allah ; { Nous ne savons pas si on veut du mal aux habitants de la terre ou si leur Seigneur veut les mettre sur le droit chemin } [sourate 72 verset 10] - Dans ce verset, les djinns ont dit « on » pour le mal; mais pour le bien ils ont dit « leur Seigneur ».


Audio retranscrit par une soeur de france - 12°cours : samedi 25 novembre 2006.


Derniers cours publiés

  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°37
    |  8 AVR 2017
  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°38
    15 AVR 2017
  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°39
    |  22 AVR 2017
  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°40
    |  29 AVR 2017
  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°41
    |  09 MAI 2017

Rappels...

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Enseignez, facilitez et ne compliquez pas les choses ! Annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir les gens et si l’un d’entre vous se met en colère qu’il se taise. » Rapporté par Al-Hâkim et authentifié par Albâny.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La supériorité entre le savant et le dévot, est comme celle de la pleine lune sur le reste des astres. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le pèlerinage pur de tout péché n’a d’autre récompense que le Paradis ». Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La foi est de croire en Allah, ses anges, ses livres, ses messagers, au jour dernier et au destin qu’il soit en ta faveur ou non. » Rapporté par Mouslim.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah ne m’a point envoyé aux gens pour leur rendre la vie difficile ou pour souhaiter leur perte ; Allah m’a plutôt envoyé en tant qu’enseignant et pour rendre la vie facile aux gens. » Rapporté par Mouslim.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Quiconque dit : j’accepte Allah comme Seigneur, l’Islam comme religion et Muhammad comme prophète, le paradis lui sera obligatoirement attribué. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.