Imprimer

Explication [Charh] Al 'Aquîda Al-Wassitiya...(1)

Écrit par Med Tchalabi. Publié dans Al 'Aqîda Al-Wassitiya

Les différents courants réligieux :

1- Les kharidjites :

Le premier des kharidjites à s’etre insurger en Islam fut Dhu al-Khuwayssira. Mais en fait contre qui s'était il insurgé ???

Ibn al-Hussayn nous a informé, disant : Ibn al-Mudhahhab nous a dit : Ahmad ibn Ja’far nous a dit : Abdoullah ibn Hamed nous a dit : Mon père m’a dit : Muhammad ibn Fudîl nous a dit : Umara ibn al-Qa’qa nous a dit ce qu’il a rapporté de Abou Ya’mar, de Abou Sa’îd al-Khudrî (qu'Allah soit satisfait de lui), qui a dit : « 'Ali (qu'Allah soit satisfait de lui), a envoyé du Yémen au Messager d’Allah(paix et bénédictions d’Allahsoient sur lui), un grand morceau d’or dans du cuir, qui n’a pas été débarrassé de la terre qui le recouvre. Le Messagers d’Allah(paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) l’a partagé entre quatre personnes. Entre Zayd al-Khayl, al Aqra ibn Habis, Uyayna ibn Hisn et Alqama ibn Oulatha ou bien Amer ibn Tufayl. Umara a eu un doute. C’est de là qu’a dit un de ses compagnons :" On est plus méritants que ceux la ".

Le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit alors: « N'allez-vous pas me faire confiance, alors que moi, je suis fidèle à Celui qui est au ciel. Les nouvelles du ciel me viennent matin et soir ».

Ensuite, un homme se présenta à lui. Il avait les yeux enfoncés dans leurs orbites, les joues saillantes, le front bombé, la barbe touffue, les pans de son vêtement retroussés et la tête rasée. Il dit : « Crains Allahô Messager d’Allah».

Alors Le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) leva la tête dans sa direction et dit : « Malheur à toi, ne suis je pas le plus digne sur terre à craindre Allah? » Ensuite, il partit en le laissant derrière lui. Khâlid a dit : « O Messager d’Allah, dois-je frapper sa nuque d’un coup (de sabre) ? Le Messager d’Allah( paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) répondit : « Peut-être qu’il prie ? » Il dit : « C’est peut-être quelqu’un qui prie et qui dit avec sa langue ce qu’il n’y a pas dans son cœur ».

Le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) dit : « Moi, on ne m’a pas ordonné de fouiller dans le cœur des gens, ni d’ouvrir leurs ventres ». Ensuite, le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) le regarda. Il était horripilé. Il dit : « Certes, il apparaîtra de sa progéniture, des gens qui récitent le Coran sans qu’il ne dépasse leurs gosiers. Ils sortiront de la religion comme la flèche qui traverse la cible de part en part ». Hadith authentique rapporté par Boukhâri et Mouslim.

Le Prophète (paix et bénédictions d’Allahsoient sur lui) donna cet or à des riches pour attirer et renforcer leurs cœurs, souhaitant que ca soit une cause pour leur conversion à l’Islam. Mais Dhou al-Khuwayssira et ses enfants les kharijites de tout temps vu leur eloignement de la Sounna sont prets a accuser quiconque fusse t-il le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) lui meme d'injustice, le cas ou son jujement (paix et bénédictions d’Allahsoient sur lui) ne concorderait pas avec leurs passions et leurs tentations, et c'est de ce premier kharidji Dhou al-Khuwayssira que sorti la progéniture qui allait causer le désordre, propager le malheur, semer la fitna, ainsi que faire couler des mares de sang au sein de la communauté musulmane, comme en est le cas de nos jours dans plusieurs pays musulmans.

Oua Allahal mousta'an !

2- Les Qadarites :

Ils renient la prédestination qu’Allah inscrivit sur La Table Gardée. Certains éxagérateurs (ghoulates) d'entre eux sont meme allés jusqu'a dire qu’Allahn’a aucune connaissance sur l’acte du serviteur jusqu’à que celui-ci l’accomplisse. Avant cela, Allah n’en savait rien. Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit à leur sujet : « Chaque nation à des Madjouss (mazdéens, adorateurs du feu) et les qadarites sont les mazdéens de cette communauté ». 'Omar (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte du Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) qui dit : « Les qadarites sont des mazdéens de cette communauté. S’ils tombent malades, ne leur rendez pas visite et s’ils meurent, n’assistez pas a leurs funerailles ». (Sahih Abou Daoud - 4691 ).

3- Les Murdjites :

Ils affirment que la foi est tout simplement une adhésion du cœur et de la langue, et que la foi ne diffère jamais. Ils ont séparé l’action de la foi alors qu’ Allah a réuni à plusieurs reprises dans le Coran la foi et l’action comme deux choses indissociables en disant : « … Sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres … ».

Quant aux Djahmites et Ach’arites, ils croient juste en l’existence d’Allah au niveau de cœur ; alors que les Karamiyas eux se suffisent au niveau de la prononciation de la langue.

4- Les Mu'tazilites :

Ensuite apparut la bidaa des mutazilites qui prétendent que Allah 'aza oua jal a seulement des Noms mais n'a pas d'Attributs; comme ils prétendent que quiconque commet un grand péché n’est ni un croyant comme l’a affirmé les murdjites ni un kaffer comme prétendent les kharidjites; mais qu’il est dans un statut entre deux statuts, comme quelqu’un qui a quitté sa ville pour voyager, arrivé a mi chemin il n’est ni dans sa ville ni dans celle qu’il veut rejoindre; donc il est entre les deux.

Quant a ce qui a rapport avec l’au déla ils regoignent les kharidjites, en ce sens qu’il attestent qu’en faisant un grand péché on sera éternelement en enfer.

5- Les Djahmites :
Ensuite apparut la plus dangereuse des sectes avec l’apparition de l’innovation de Djahm ibn Safwan et ses adeptes ; une innovation qui n’a pas de relation avec croyant kaffer ou pervers, ni dans quel statut se trouve celui qui fait un grand péché, mais qui malheureusement a une relation avec l’Essence D’Allah et son Entité, d'ou sa gravité.
En fait les Djahmites ne reconnaissent a Allah qu'un seul attribut celui de l'Existence et nie tous les autres, comme ils attestent d'autre part que le Coran la parole d'Allaha été crée. Leur doctrine a été inspirée de Al Dja'ad ibn Dirham qui lui meme l'a inspirée des juifs.

Les Gens de la Sounna et du Consensus [Ahl As-Sounna oua Al Jama'a] :

Quant a Ahl As-Sounna oua Al Jama'a ce sont ceux qui attestent que la foi est une conviction du cœur, des paroles par la langue, et des actes par le cœur la langue et les membres ; et que la foi augmente et diminue. Elle augmente avec l’obéissance et diminue en faisant des péchés lorsqu’on désobéit à Allah et à Son Messager.
Ici les Mu’tazilites et les Kharidjites attestent la même chose sauf qu’ils nient l’augmentation et la diminution de la foi.

En résumé, tous ces courants de pensées sont comme un corps humain qui dispose d’un cœur, d’une langue et d’instruments [les membres - Al jawarih] :

  • Les Djahmites et les Ach’arites ne se sont basés que sur le cœur.
  • Les Karamiyas ne se sont basés que sur la langue.
  • Les Murdjites, quant à eux, se sont basés sur le cœur et la langue.
  • Ahl As-Sounna oua Al Jama'a, qui sont les gens du juste milieu et qui se situent entre les deux extrêmes, ont gardé le corps dans son entièreté, ils se basent sur le cœur, la langue et les instruments (les membres).

    Quant au croyant qui fait un grand péché (éxcépté le Shirk et les autres péchés qui sortent de l’Islam comme insulter Allah ou son prophete ou piétiner le coran ou tuer un prohete ou s’entretuer avec lui ou se prosterner a une statue sans y etre forcé) ils attestent qu’il reste toujours croyant tout en etant devenu pervers.

Règles à connaître :

Le péché se divise en deux sortes :

  • 1- les choubouhates, qui sont les ambiguïtés.
  • 2- les chahawates, qui sont les passions.
  • Les gens de la première catégorie de péché sont pires que les seconds, car ils sont convaincus de leurs innovations, Allah a alors placé un voile entre lui et eux et leur a fermé la porte du repentir jusqu’a ce qu’ils se délaissent de leurs innovations comme il est rapporté dans un hadith authentique (Voir « Sahih At-Targhib ? 54» de Sheikh Al Albani - rahimahou Allah). Alors, que les seconds, eux reconnaissent leurs péchés et savent qu’ils sont en faute, et c’est en ce sens que leur repentir est beaucoup plus facile comparé aux premiers.

Audio retranscrit par une soeur de france - 2ème cours : vendredi 21 juillet 2006.


Derniers cours publiés

  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°37
    |  8 AVR 2017
  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°38
    15 AVR 2017
  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°39
    |  22 AVR 2017
  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°40
    |  29 AVR 2017
  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°41
    |  09 MAI 2017

Rappels...

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le pèlerinage pur de tout péché n’a d’autre récompense que le Paradis ». Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Quiconque dit : j’accepte Allah comme Seigneur, l’Islam comme religion et Muhammad comme prophète, le paradis lui sera obligatoirement attribué. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La foi est de croire en Allah, ses anges, ses livres, ses messagers, au jour dernier et au destin qu’il soit en ta faveur ou non. » Rapporté par Mouslim.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah ne m’a point envoyé aux gens pour leur rendre la vie difficile ou pour souhaiter leur perte ; Allah m’a plutôt envoyé en tant qu’enseignant et pour rendre la vie facile aux gens. » Rapporté par Mouslim.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Enseignez, facilitez et ne compliquez pas les choses ! Annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir les gens et si l’un d’entre vous se met en colère qu’il se taise. » Rapporté par Al-Hâkim et authentifié par Albâny.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La supériorité entre le savant et le dévot, est comme celle de la pleine lune sur le reste des astres. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.