Imprimer

Explication [Charh] Al 'Aquîda Al-Wassitiya...(2)

Écrit par Med Tchalabi. Publié dans Al 'Aqîda Al-Wassitiya

Explication [Charh] :

- Louange à Allah qui envoya à cette nation un imam réformateur pour combattre l’innovation lors de son apparition.

Allah exalté soit t'il - dit : « En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le Dhikr (Coran), et c'est Nous qui en sommes gardiens ». [sourate Al Hijr, V. 09]

De plus, le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Certes, Allah suscitera pour cette nation à la tête de chaque siècle celui qui lui renouvellera sa religion ». [Authentique - Sahih Abou Daoud Hadith ? 4291]

Sheikh Al 'Outhaymine (qu'Allah lui fasse miséricorde) remercie donc Allah pour ce grand bienfait et fait allusion à Sheikh Al Islam Ibn Taymiya (qu'Allah lui fasse miséricorde) qui fut un très grand savant réformateur et rénovateur dans la communauté.

Bismi Allah el Rahman el Rahim
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

L’auteur débuta son livre avec al Basmala « Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux » en se conformant au Livre d’Allah qui commence ainsi. Et conformément à la voie du Messager (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) qui commençait ses missives par al Basmala.

Il y a dans al Basmala un verbe caché, sous-entendu correspondant au contexte et dont le sens est : « Au nom d’Allah, je commence ». Le verbe est caché en fin de la basmala (on ne le prononce pas) pour deux raisons :

1- La recherche de la bénédiction en commençant par le nom d’Allah.

2- L’indication de la restriction, c'est-à-dire, je commence uniquement par le nom d’Allah et en aucun autre.

Allah est un nom propre à Lui, c’est le plus beau de Ses Noms et il ne peut-être attribué à un autre que Lui.

Ar-Rahman - Le Tout Miséricordieux :
C’est un des Noms d’Allah qui Lui est propre et ne peut être attribué à un autre que Lui. Cette miséricorde englobe tous les êtres humains, même les mécréants ainsi que les animaux. Mais dans l’au-delà, les mécréants ne bénéficieront d’aucune miséricorde.

Ar-Rahim - Le Très Miséricordieux :
Cette miséricorde est réservée uniquement au croyant et peut être attribué à autrui, en disant : « Cette personne est clémente : rahim ».

- Louange à Allah qui envoya Son Messager avec la guidance (Al Houda) et la Religion Vraie (dîne al Haqq) pour l’élever sur toute autre religion ; Allah suffit comme témoin.

Louange à Allah, Al-Hamdouli Allah, est la meilleure des invocations (Voir Sahih Al Jami' Hadith ? 1104). Et la difference entre louer Allah et le remercier apparait en ce qui suit :

1 -> On ne loue Allah uniquement qu’avec la langue. Par contre on peut le remercier (Ach-Choukr) avec le coeur, la langue et les membres.

2 –> On loue Allah dans ce qu’on aime et dans ce qu’on aime pas (les malheurs, les épreuves …). Par contre on ne le remercie que pour les choses qui nous plaisent.

Il remercie donc Allah pour ce considérable bienfait, d’avoir envoyé des Prophètes à l’humanité afin de les guider vers le droit chemin et leur montrer comment adorer Allah en leur expliquant Les Livres qu’Allah a révélés. Et le Prophète Muhammad (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) est le dernier des Prophètes. Djabir Ibn Abdoullah (qu'Allah soit satisfait de lui) a rapporté que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Me comparant aux autres Prophètes, ma situation est pareille à un homme qui a bâti une demeure, l’a embellie et ornée, en laissant vide la place d’une brique. Les gens sont venus visiter cette demeure et l’admirer, en s’étonnant pourquoi n’a pas été posé cette brique ? ». Suivant une autre version rapportée par Abou Houreira (qu'Allah soit satisfait de lui) : « A l’exception d’une place vide d’une brique », et il (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a ajouté à la fin : « Or cette brique n’est autre que moi, et je suis le dernier des Prophètes ». [Authentique - Rapporté par Al-Boukhari]

La guidance [Al Houda], c’est la science bénéfique et profitable. C'est-à-dire celle de l’Islam. Les autres sciences, comme par exemple la médecine, Allah nous récompensera seulement si nous les étudions dans le seul but de LuiI plaire et Allah les aime seulement si ces sciences sont utiles pour les gens. Et Allah, par Sa justice, récompensera les mécréants uniquement dans ce bas- monde pour le bien qu’ils ont apporté à l’humanité par leur savoir.


Audio retranscrit par une soeur de france - 3ème cours : jeudi 27 juillet 2006.


Derniers cours publiés

  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°37
    |  8 AVR 2017
  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°38
    15 AVR 2017
  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°39
    |  22 AVR 2017
  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°40
    |  29 AVR 2017
  • LES TROIS FONDEMENTS COURS N°41
    |  09 MAI 2017

Rappels...

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Quiconque dit : j’accepte Allah comme Seigneur, l’Islam comme religion et Muhammad comme prophète, le paradis lui sera obligatoirement attribué. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La foi est de croire en Allah, ses anges, ses livres, ses messagers, au jour dernier et au destin qu’il soit en ta faveur ou non. » Rapporté par Mouslim.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Enseignez, facilitez et ne compliquez pas les choses ! Annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir les gens et si l’un d’entre vous se met en colère qu’il se taise. » Rapporté par Al-Hâkim et authentifié par Albâny.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le pèlerinage pur de tout péché n’a d’autre récompense que le Paradis ». Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah ne m’a point envoyé aux gens pour leur rendre la vie difficile ou pour souhaiter leur perte ; Allah m’a plutôt envoyé en tant qu’enseignant et pour rendre la vie facile aux gens. » Rapporté par Mouslim.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La supériorité entre le savant et le dévot, est comme celle de la pleine lune sur le reste des astres. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.