Imprimer

Explication [Charh] Al 'Aquîda Al-Wassitiya...(8)

Écrit par Med Tchalabi. Publié dans Al 'Aqîda Al-Wassitiya

Explication [Charh] : suite... :


-> « En Ses Anges - oua malâïkatouh : »

Le terme - malâïka - est le pluriel de malak, qui est originaire du mot malak. Al malâïka, est tiré d’al-ouloûka, qui signifie le message Ar-Rissala. Les Anges sont donc les messagers entre Allah et Ses Prophètes, { Louange à Allah, Créateur des Cieux et de la terre, qui a fait des Anges des messagers …} [sourate Fâtir, V.1]

Les Anges – al-malâ-ïka – sont des créatures d’un monde invisible, Allah exalté soit t'il - les a crées de lumière et leur a accordé l’entière soumission à Ses ordres et la capacité de les réaliser. Il se peut qu’un Ange, par ordre d’Allah, prenne la forme d’un homme comme ce fut le cas pour Jibril (voir hadith rapporté par 'Omar Ibn Al Khattâb –qu'Allah l’agrée- cité dans le cours n°7). Et le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) nous a informé avoir vu deux fois Jibril sous l’apparence dans laquelle il a été crée, ayant six cent ailes remplissant l’horizon.

Les Anges ont des tâches qu’ils accomplissent dans ce monde sur ordre d’Allah exalté soit t'il - et chacun a une tâche précise :

1. Jibril, le plus élevé parmi eux : est chargé de transmettre la révélation d’Allah aux Prophètes et aux Messagers.

2. Isrâfil : à qui revient la tâche de souffler dans le cor lorsque la dernière heure sera venue et quand les êtres seront ressuscités. Il fait parti de ceux qui portent le Trône d’Allah.

3. Mikâ-il : dont la fonction est de s’occuper de la pluie et de la croissance des végétaux.

Ces trois Anges ont un point commun lié à la vie ; Jibril, chargé de la révélation, pour la vie des cœurs. Isrâfil, chargé de souffler dans le cor, pour la vie des corps, et Mikâ-il, chargé de la pluie et de la végétation, pour la vie de la terre.

D’autres Anges sont chargés de faire mourir les êtres humains ainsi que toutes choses qui comportent une âme. Il s’agit de l’Ange de la mort et de ses assistants. Malak al mawt (l’Ange de la mort) est le seul nom cité dans le Coran tandis que Azrâ-ïl n’est qu’un nom inventé et étranger à l’Islam.

Allah exalté soit t'il - dit dans les versets suivants : { Et IL est le dominateur Suprême sur Ses serviteurs. Et IL envoie sur vous des gardiens (des Anges). Et lorsque la mort atteint l’un de vous, Nos messagers (les Anges) enlèvent son âme sans aucune négligence } [sourate Al-An3am, V.61]

{ Dis : " L’Ange de la mort qui est chargé de vous, vous fera mourir. Ensuite, vous serez ramenés vers Votre Seigneur "} [sourate Sajda, V. 11]

{ Allah reçoit les âmes au moment de leur mort …} [sourate Az-Zumar, V. 42]

Il n’y a pas de contradiction dans ces trois versets sur celui qui est chargé de retirer l’âme au moment de la mort. En effet, l’Ange de la mort est chargé d’extraire l’âme du corps du mourant. Ensuite, des Anges soit de miséricorde, soit du châtiment, la lui prennent et s’en chargent après lui. Et tout cela avec la permission d’Allah.

Ainsi, lorsque l’Ange de la mort a retiré l’âme du corps du mourant, se sont ensuite ses assistants qui l’a recueille.

Si la personne fait partie des gens du Paradis, les Anges apporteront avec eux un linceul et de l’embaume du Paradis. Ils installeront l’âme dans le linceul et de cette âme se dégagera une agréable odeur de musc inexistante sur terre pour la monter ensuite vers les Cieux pour se retrouver entre les Mains d’Allah, exalté soit t'il. Allah le Trés Haut - dira : { " Ecrivez le livre de Mon serviteur dans le 3iliyine –au degré élevé-, ramenez-le vers la terre, d’où Je les ai crée et vers elle, Je les retournerai, et d’elle Je les sortirai une nouvelle fois ". L’âme est ensuite ramenée et introduite dans le corps pour être interrogée dans sa tombe. C’est à ce moment-là que deux Anges, Mounkir et Nakir, se présentent à lui pour lui poser trois questions : " Qui est ton Seigneur ? Quelle est ta religion ? Qui est ton Prophète ? ". Et si la personne n’était pas un croyante, qu’Allah exalté soit t'il - nous en préserve, les Anges descendront vers elle avec un linceul de l’Enfer et une mauvaise odeur. Ils installeront l’âme dans le linceul et de cette âme se dégagera une odeur nauséabonde inexistante sur terre pour la monter ensuite vers les Cieux ; mais arrivée au Ciel le plus bas, on lui refusera l’entrée : « Ceux qui auront démenti Nos signes et s’en seront détournés par orgueil, ceux-là ne verront s’entrouvrir pour eux les portes du Ciel et n’entreront pas au Paradis que lorsque le chameau traversera la chas d’une aiguille. C’est ainsi que Nous récompenserons les criminels } [sourate Al’A3raf, V. 40]

Ensuite, Allah exalté soit t'il - dira : { " Ecrivez son livre dans le Sijjine – au degré le plus bas - dans la terre la plus basse. On y jettera son âme ". Puis, les Anges se débarrasseront de son âme en la jetant à bas d’une façon terrible : " Soyez exclusivement (acquis à la religion) d’Allah sans rien Lui associer ; car quiconque associe à Allah, c’est comme s’il tombait du haut du ciel et que les oiseaux le happaient, ou que le vent le précipitait dans un abîme très profond "} [sourate Al-Hajj, V. 31 ]

Nous demandons à Allah de nous en préserver !

D’autres Anges ont pour mission de sillonner les rues à la recherche des cercles d’évocation d'Allah. (Voir Riyad As-Salihine, hadith 1447).

D’autres encore, sont chargés d’enregistrer et d’écrire les œuvres du serviteur qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Ce sont les Nobles Scribes : { Alors que veillent sur vous des gardiens, de nobles scribes, qui savent ce que vous faites } [sourate Al-Infitar, V. 10 à 12] et : { Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l’inscrire } [sourate Qâf, V. 18. ]

On raconte qu’une personne parmi les amis de l’imam Ahmed –qu’Allah lui fasse miséricorde- était venue lui rendre visite lors de sa maladie. Il entendit l’imam Ahmed gémir à cause de la douleur, il lui dit alors : « Comment peux-tu gémir alors que Tawouss a dit que les Anges écrivent également cela ? ». L’imam Ahmed –qu’Allah lui fasse miséricorde- arrêta alors de suite ...

Il y a également parmi eux des Anges qui sont chargés de protéger le serviteur pendant son sommeil et son éveil, et plus généralement dans toutes les situations. Ce sont les mu’aqquibat, les Anges qui se relaient : { Il (l’homme) a par devant lui et derrière lui des Anges qui se relaient etqui veillent sur lui par ordre d’ALLAH } [sourate Ar-Ra’d, V. 11]

Il y a aussi parmi eux l’Ange gardien du Paradis, l’Ange gardien de l’enfer. Ceux qui sont en rang, debout devant Allah et ne se lassent point.Les Anges sont très nombreux, Allah seul connaît leur nombre. Et c’est un devoir de croire d’une façon ferme en leur existence.


Audio retranscrit par une soeur de france - 9ème cours : vendredi 01 septembre 2006.


Derniers cours publiés

      • Le Dogme des Gens De La Sounna et du consensus
        | Numéro : 1.2.3.4.5
      • CONSEIL AU MUSULMAN VIVANT EN PAYS D' OCCIDENT

 

 

Rappels...

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Quiconque dit : j’accepte Allah comme Seigneur, l’Islam comme religion et Muhammad comme prophète, le paradis lui sera obligatoirement attribué. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La supériorité entre le savant et le dévot, est comme celle de la pleine lune sur le reste des astres. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.

  •                     Rencontre téléphonique Mosquée Sounnah De Doméne
    - 8 NOV 2017
    | cours 1 - Durée : 0h 50 min

    Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.


  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La foi est de croire en Allah, ses anges, ses livres, ses messagers, au jour dernier et au destin qu’il soit en ta faveur ou non. » Rapporté par Mouslim.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah ne m’a point envoyé aux gens pour leur rendre la vie difficile ou pour souhaiter leur perte ; Allah m’a plutôt envoyé en tant qu’enseignant et pour rendre la vie facile aux gens. » Rapporté par Mouslim.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le pèlerinage pur de tout péché n’a d’autre récompense que le Paradis ». Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

  • Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Enseignez, facilitez et ne compliquez pas les choses ! Annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir les gens et si l’un d’entre vous se met en colère qu’il se taise. » Rapporté par Al-Hâkim et authentifié par Albâny.